Accueil

Chers Amis en Christ,

Notre prochain week-end dans la Divine Volonté des 9 et 10 juillet 2022 approche doucement. 

Certains d’entre vous se sont déjà inscrits, mais compte tenu de tous les aléas intervenus, nous vous serions reconnaissants de bien vouloir reconfirmer votre inscription, afin que nous puissions mettre à jour nos données et permettre l’accueil éventuel de nouveaux participants.

Nous vous attendons nombreux pour progresser dans la connaissance des écrits de Luisa Piccarreta. 

Cette rencontre est prévue le 9 et 10 juillet 2022 au :

Centre Jean Baptiste Souzy

3 rue Alfred Kastler

17000 La Rochelle

Merci de bien vouloir respecter les horaires indiqués sur le flyer.

  • Samedi accueil à partir de 13h45 – début de la conférence 14h30 précises
  • Dimanche accueil 9 h00 – début de la conférence 9h30 précises
  • Eucharistie sur place le dimanche

 

Bien à vous, fraternellement.

François

  *******

Du livre du ciel : Tome 12 ; 7 mai 1918 –

La Divine Volonté s’occupe d’enlever de l’âme de ce qu’elle a d’humain pour mieux s’intégrer à elle.

J’étais dans mon état habituel et mon doux Jésus me dit:

«Ma fille, si tu ne me vois pas comme à l’accoutumée pendant quelques jours, ne t’afflige pas. Les maux vont augmenter.

Le Ciel et la terre vont s’unir pour frapper l’homme.

Et Je ne veux pas t’affliger en te faisant voir tant de maux.»

Je lui répondis: «Mon bon Jésus, la plus grande souffrance pour moi,

c’est d’être privée de toi.

C’est la mort sans mourir, c’est une douleur indescriptible et sans limite! Jésus, Jésus, que dis-tu? Moi sans toi, sans vie? Ne me dis plus jamais cela!»

Jésus poursuivit: «Ma fille, ne t’alarme pas.

Je n’ai pas dit que je ne viendrai pas du tout, mais pas souvent. Je te le dis d’avance pour que tu ne t’inquiètes pas.

Ma Volonté te fournira tout pour que tu restes ferme en elle. Comme la pelure d’un fruit, j’enlèverai l’humain de toi.

Laisse la machine de ma Volonté te moudre afin que rien d’humain ne reste en toi.»

 


Bien Chers Amis en Christ,

Nous voici arrivés dans des temps plus propices, qui nous permettent d’envisager concrètement notre rencontre des 5 et 6 mars prochains.

Nous vous attendons nombreux pour progresser dans la connaissance des écrits de Luisa Piccarreta.

Rencontre au :

Centre Jean Baptiste Souzy

33 rue Alfred Kastler

17000 La Rochelle

Nous vous précisons que le port du masque sera obligatoire ainsi que la désinfection des mains par le gel hydro-alcoolique.

Merci de bien vouloir respecter les horaires indiqués.

Accueil le samedi 5 mars à partir de 13h45.

Bien fraternellement, paix et joie en Jésus et Marie.

François

 

3 août 1929

(Luisa) : je continue mon état d’abandon habituel dans le Fiat divin. Je le sens comme concentré sur ma petite existence, sentant son immensité, sa puissance, sa force créatrice et ravissante, laquelle, me pénétrant de partout, ne me permet pas de lui résister ; mais je me sens heureuse d’être faible, et je veux l’être volontairement pour sentir toute la puissance du Vouloir divin en ma petitesse.

 


Bien chers frères et sœurs dans la Divine Volonté,

Face à la situation sanitaire qui à nouveau se dégrade et dans la perspective des décisions gouvernementales qui vont nous être imposées, nous sommes au regret de vous informer, une nouvelle fois, que notre rencontre prévue les 15 et 16 janvier 2022 est annulée.

Nous souhaitons vivement pouvoir maintenir la rencontre des 5 et 6 mars prochain. Nous vous tiendrons informés en temps voulu.

Cependant rien ne peut altérer notre joie d’accueillir Jésus !

Oui ! « Le Seigneur lui-même vous donnera un signe, voici que la jeune femme est enceinte, elle enfantera un fils et on l’appellera Emmanuel ». (Isaïe 7, 14-15)

 Tous nos souhaits pour que cette Joie et l’Amour de notre Sauveur se répandent dans toutes vos familles.

Bien fraternellement en Jésus.

François  

24 déc. 2020 – Neuvaine de Noël – Jour 9 – Imite- Moi toujours.

Cher enfant,

.. après l’avoir stoppé sur les pentes du mal,
Je languis de l’étreindre et de le baiser, 

lui si ingrat pour mon Amour pour le rendre amoureux
de ma Beauté, de ma Vérité et de mon éternelle Bonté. 

Mon enfant, ce neuvième excès de mon Amour
n’est autre qu’une agonie continuelle
qui a débuté  à l’instant où ma Divinité
a pris la forme humaine dans le Sein maternel,
cachant ainsi son Essence divine.

Si Je n’avais pas ainsi caché ma Divinité,  J’aurais provoqué
la peur plutôt que l’amour chez les créatures,
qui n’auraient alors pas voulu s’abandonner à mon Amour.

Quelle souffrance ce fut pour Moi d’attendre là pendant neuf mois ! 

Noël – Jour 9 – Imite- Moi toujours -LDC1


Chers Amis de la Divine Volonté,

Nous voici revenu dans des périodes plus favorables, pour qu’enfin nous puissions de nouveau nous retrouver et partager sur les merveilleux écrits du Seigneur Jésus, donnés à Luisa la petite fille de la Divine Volonté.

Pour la compréhension des textes des livres du ciel, nous accueillerons le Père Dominique Duten, qui continuera à nous enseigner sur le « comment Vivre dans la Divine Volonté », promesse donnée pour ce troisième fiat, Ere de la Sanctification.  

Trois week-ends sont prévus au cours de ce premier semestre : 

  • 15 et 16 janvier 2022
  • 5 et 6 mars 2022
  • 9 et 10 juillet 2022

Nous voyons combien il est temps que ce message soit connu et reçu par tous. Jésus a besoin de toutes nos bonnes volontés pour que s’accomplisse son décret. 

ATTENTION : places limitées à 50 personnes pour raison sanitaire (inscription obligatoire).

Sainte et Joyeuse fête de la Toussaint

Le texte des Béatitudes, qui est l’Evangile lu au cours de la messe de la Toussaint, nous dit à sa manière, que la sainteté est accueil de la Parole de Dieu, fidélité et confiance en Lui, bonté, justice, amour, pardon et paix.

Bien fraternellement à vous.

                                                        François Salleron

*****

Du Livre du Ciel : Tome 5, 15 juin 1903

Si la créature répond à l’action de Jésus en elle, elle saura se servir de ses sens pour le glorifier et ainsi s’associer à son action créatrice. Si elle ajoute ses souffrances à cela, elle s’associe à son action rédemptrice. Et, si elle s’abandonne encore plus à l’action divine en elle, elle s’associe à son action sanctificatrice.

J’étais dans mon état habituel quand, je ne suis pas certaine comment, j’ai vu mon adorable Jésus en moi. Me voyant étonnée, il me dit : « Ma fille, ceux qui se servent de leurs sens pour m’offenser déforment mon image en eux. Le péché tue l’âme : elle devient morte à tout ce qui est divin.

Si, au contraire, la personne se sert de ses sens pour me glorifier, je peux lui dire : « Tu es mes yeux, mes oreilles, ma bouche, mes mains et mes pieds. » Elle est ainsi associée à mon action créatrice.

« Si, en plus de me rendre gloire avec ses sens, elle sait offrir pour les autres – des souffrances,

-de la satisfaction et-de la réparation, elle s’associe aussi à mon action rédemptrice.

Et si elle s’abandonne encore plus à mon action en elle, elle s’associe à mon action sanctificatrice.

Ainsi, tout ce que j’ai accompli dans la Création, la Rédemption et la Sanctification, j’en infuse une participation dans l’âme. Tout est là si l’âme correspond à mon action en elle ». 


Chers frères et sœurs en Christ,

Nous regrettons vivement par ce courrier de vous informer que nous ne pourrons assurer cette journée du 20 juin qui était prévue au centre JB Souzy à La Rochelle avec le Père Dominique Duten.

La période que nous traversons ne nous a pas été favorable pour des rencontres en groupe.

Pour les temps à venir, nous projetons d’organiser des week-ends de formation sur la Divine Volonté.

Dès que possible, nous vous tiendrons informés.

Nous vous souhaitons très sincèrement de bonnes vacances, des temps de détente, des rencontres et bien entendu la lecture du Livre du ciel et la prière.

En union avec chacune et chacun de vous dans la prière du cœur de Jésus et Marie.

Bien à vous fraternellement

François Salleron

Persévérer dans la prière : 

La difficulté habituelle de notre prière est la distraction. Elle peut porter sur les mots et leur sens, dans la prière vocale ; elle peut porter, plus profondément, sur Celui que nous prions, dans la prière vocale (liturgique ou personnelle), dans la méditation et dans l’oraison. Partir à la chasse des distractions serait tomber dans leurs pièges, alors qu’il suffit de revenir à notre cœur : une distraction nous révèle ce à quoi nous sommes attachés et cette prise de conscience humble devant le Seigneur doit réveiller notre amour de préférence pour lui, en lui offrant résolument notre cœur pour qu’il le purifie. Là se situe le combat, le choix du Maître à servir (CF. Mt 6, 21-24)

C. E. C.  2729

                                                                                   *****

Livre du Ciel : Tome 3 :

La croix soufferte par toi, Jésus-Christ,

me libère de l’esclavage du démon et m’unit à la Divinité par un lien indissoluble.

La croix est fertile et donne naissance à la grâce en moi.

La croix est légère, elle me désillusionne du temporel et me dévoile l’éternité. La croix est un feu qui réduit en cendres tout ce qui n’est pas de Dieu, jusqu’à vider le cœur de toute petite poussière qui pourrait s’y trouver.

La croix est une monnaie d’une valeur inestimable.

Si j’ai la bonne fortune de la posséder, je deviens enrichie d’une monnaie éternelle apte à faire de moi la plus riche du Paradis.

Car la monnaie qui circule dans le Ciel provient des croix souffertes sur la terre.

La croix m’amène à me connaître moi-même. Elle me donne aussi la connaissance de Dieu. La croix greffe sur moi toutes les vertus.

La croix est le noble siège de la Sagesse incréée qui m’enseigne -les doctrines les plus hautes, les plus subtiles et les plus sublimes. Elle me dévoile

– les mystères les plus secrets, les choses les plus cachées,

– les perfections les plus parfaites,

– toutes choses cachées aux plus savants et aux plus sages du monde.

La croix est cette eau bienfaisante qui me purifie et qui nourrit en moi les vertus. Elle les fait croître.

Elle me quitte après m’avoir conduite à la vie éternelle.

La croix est cette céleste rosée qui préserve et embellit en moi le beau lys de la pureté.

La croix nourrit l’espérance.

La croix est le flambeau de la foi agissante.

La croix est ce bois solide qui préserve et maintient toujours enflammé le feu de la charité.

La croix est ce bois sec, qui fait s’évanouir et se disperser la fumée de l’orgueil et de la vaine gloire, et qui produit dans l’âme l’humble la violette de l’humilité.

La croix est l’arme la plus puissante

-pour assaillir les démons et me défendre de toutes leurs emprises.

L’âme qui possède la croix, fait l’envie et l’admiration de tous les anges et de tous les saints, et la rage et la colère des démons.

La croix est mon paradis sur la terre.

Tel que si le Paradis d’en haut est jouissance, celui d’ici-bas est souffrance.

La croix est la chaîne d’or très pur qui me relie à toi, mon plus grand Bien, et qui forme la plus intime union qui puisse être en me faisant me transmuer en toi, mon Objet bien-aimé, jusqu’à ce que je me sente perdue en toi et que je vive de ta Vie même.»

Après que j’eus dit cela- je ne sais si c’est un non-sens, mon aimable Jésus se réjouit grandement.

Pris par un transport d’Amour, Il me baisa partout et Il me dit:

«Bravo, bravo, ma bien-aimée! Tu as bien parlé !

Mon Amour est feu, mais pas comme un feu de la terre

-qui rend stérile tout ce qu’il pénètre et réduit tout en cendres.

Mon Feu est fertile et rend stérile seulement ce qui n’est pas vertu. À tout le reste, Il donne vie.

Il fait germer de belles fleurs, donnant des fruits très exquis et formant le jardin céleste le plus délicieux.

La croix est si puissante.

Et Je lui ai communiqué tant de grâces qu’elle est plus efficace que les sacrements eux-mêmes.

Il en est ainsi parce que lorsqu’on reçoit le sacrement de mon Corps, les dispositions et le libre concours de l’âme sont nécessaires pour qu’on en reçoive mes grâces. Ils peuvent souvent manquer.

                                                                          ************

Voici un site de référence pour la Divine Volonté :  WWW.CARREFOURDIVINEVOLONTE.COM


Chers frères et sœurs dans la divine volonté,

Nos prochaines rencontres programmées pour ce début d’année sont de nouveau remise en cause pour cela nous avons décidé de vous avertir par mail lorsque les réunions seront de nouveau possible. Je vous souhaite beaucoup de joie à la lecture des écrits que Jésus donna Luisa, et de transformation en sa divine volonté.
En union avec chacune et chacun de vous dans la prière du cœur de Jésus et Marie.
Bien à vous fraternellement.
François
 
Le 3 Mars 1927 :
 
 
 
 
 
 
 

J’offrais mes petits actes en hommage d’adoration et d’amour à la suprême Volonté.
Je me disais :
« Est-il vrai que tout ce que fait l’âme qui vit dans la Divine Volonté est fait par Dieu lui-même ? »
Mon doux Jésus se manifesta en moi et me dit : Ma fille, ne me sens-tu pas en toi qui suis tes actes ?
Où que règne ma Volonté,
– toutes les actions,
– même les plus petites et les plus naturelles sont converties en délices pour la créature et pour moi.
Parce qu’elles sont l’effet
– de la Divine Volonté régnant en elle,
– d’une Volonté qui ne saurait produire même la plus petite ombre d’un malheur.
Tu dois savoir que
– dans la Création,
– notre suprême Volonté a établi tous les actes humains en les revêtant de délice, de joie et de bonheur, Le travail lui-même ne devait pas être
-un labeur pour l’homme, ni une cause de fatigue.
Car
-en possédant ma Volonté,
-il avait la force qui jamais ne se fatigue et jamais ne diminue.
Vois comment cela est symbolisé dans les choses créées :
-le soleil est-il jamais fatigué ou affaibli de toujours donner sa lumière ?
Bien sûr que non.
-La mer se fatigue t-elle de murmurer, de former des vagues, de nourrir et de multiplier les poissons ?
Évidemment non.
– Le ciel est-il fatigué de s’étendre,
– la terre est-elle lasse de faire germer et de fleurir ? Certainement pas.
Mais pourquoi aucune de ces créatures ne se fatigue-t-elle pas ?
Parce qu’il y a en elles la puissance du divin Fiat dont la force est inépuisable. De la même manière,
tous les actes humains accomplis dans la Divine Volonté
-entrent dans l’ordre de toutes les choses créées et
-reçoivent le sceau du bonheur :
travailler, manger, parler, chaque regard et chaque pas – tout.
Tant que l’homme demeurait dans notre Volonté, il se maintenait -saint et en bonne santé,
-plein de vigueur et
-d’une inépuisable énergie.
Il était capable
-de ressentir le bonheur de ses actes et
-de rendre heureux celui qui lui procurait tant de bonheur.
Mais dès qu’il s’est retiré de notre volonté ,
-il s’est senti malade et -il a perdu son bonheur, sa force inépuisable et
la capacité de jouir du bonheur de ses actes – tout ce que la Divine Volonté lui avait amoureusement accordé.
C’est ce qui se passe également entre
– une personne qui est en bonne santé et une autre qui est malade.
La première, en bonne santé
-mange avec plaisir,
-travaille énergiquement et
-aime s’amuser, parler et marcher.
Celle qui est malade
-déteste manger,
-n’a pas la force de travailler,
-s’ennuie,
-ne trouve aucun plaisir à marcher et à parler,
tout l’importune.
Sa maladie a transformé sa nature humaine et ses actions en souffrance.
Imagine à présent que ce malade retrouve la santé,
-récupère ses forces et
-retrouve plaisir à tout ce qu’il fait.
La raison de sa maladie était d’être sorti de ma Volonté.
En lui permettant de régner à nouveau,
-il retrouvera l’ordre du bonheur de ses actes et
-il permettra à la Divine Volonté d’y prendre place.
En offrant
-son travail,
-la nourriture qu’il prend et
-tout ce qu’il fait,
le délice que ma Volonté a placé dans ces actes humains -resurgit et
-s’élève jusqu’à son Créateur
pour lui rendre la gloire et la joie qu’il avait disposées dans ces actes.
C’est pourquoi l’âme où règne ma Volonté m’appelle non seulement pour travailler avec elle,
-mais elle me donne en plus l’honneur et la gloire de cette joie dont nous avons revêtu tous les actes humains.
Même
-si la créature ne possède pas la plénitude de l’unité de la lumière de ma Volonté, et
-si elle offre tous ses actes à son Créateur, en hommage et en adoration,
-parce que la créature est malade, pas Dieu,
Dieu recevra quand même la gloire du bonheur de ses actes humains.
Supposons qu’un malade confie à une personne en bonne santé – un travail qu’il est incapable de faire,
– ou qu’il lui donne sa nourriture.
La personne en bonne santé ne ressentira pas comme le malade fatigue de ce travail
-ni son dégoût pour la nourriture.
Au contraire,
elle jouira dans la plénitude de sa santé
-du bien,
-de la gloire et
-du bonheur de ce travail.
et elle prendra avec plaisir la nourriture que le malade lui a donnée.
De la même manière,
l’offrande faite à Dieu des actions de l’homme les purifie, et
Dieu reçoit la gloire qui lui est due.
Et en échange,
Dieu permet à cette gloire de descendre sur la créature qui lui offre ses actions.
 

Chers frères et sœurs,

Nous sommes au regret de vous annoncer que la réunion du 10 janvier prochain prévue avec le père Dominique Duten, est malheureusement annulée compte tenu des circonstances actuelles.

S’agissant des autres rencontres, nous vous tiendrons informé en temps voulu.

Bien fraternellement en sa Divine Volonté.

François.

Au Royaume de la Divine Volonté tous sont gagnants : Dieu, la créature, le monde et les bienheureux du ciel et les âmes du purgatoire.

 
 
 
 
Chers frères et sœurs, dans la Divine Volonté,
Nous portons à votre connaissance, le calendrier de nos prochaines rencontres pour l’année 2021, qui reste modifiable vu la conjoncture actuelle.
10 Janvier.
14 Février.
7 Mars .
11 Avril .
9 Mai .
20 Juin .
Ces rencontres sont prévues, à la même adresse : Centre Spirituel JB Souzy .
Les Minimes, 33 Rue Alfred  Kastler 17000 La Rochelle.
Dans l’attente, et la joie de nous revoir, pour partager ensemble ce merveilleux cadeau que JÉSUS, désire faire don à tous ceux qui le désirerons vraiment.
Bien à vous, dans la Divine Volonté.
 
François
 
 

 

12-151 – 8 février 1921 – Pendant que le monde veut l’évincer de la surface de la terre, Jésus prépare une ère d’Amour, celle de son troisième Fiat.
Ce matin, après avoir reçu la sainte communion,
j’ai entendu en moi mon toujours aimable Jésus qui disait:
«Ô monde inique, tu fais tout
– pour m’évincer de la surface de la terre,
– pour me bannir de la société, des écoles et des conversations. Tu conspires pour démolir les temples et les autels,
– pour détruire mon Église et tuer mes ministres.
De mon côté, Je prépare pour toi – une ère d’Amour,
– l’ère de mon troisième Fiat.
Pendant que tu tenteras de me bannir,
Je viendrai par derrière et par devant pour te confondre par l’Amour.
Partout où tu m’auras banni, J’érigerai mon trône et Je régnerai plus qu’avant et d’une manière qui te surprendra, jusqu’à ce que tu tombes au pied de mon trône, foudroyé par mon Amour.»
Il ajouta:
«Ah! ma fille, les créatures se précipitent toujours plus dans le mal. Que de machinations elles ruminent et de ruines elles préparent! Elles iront jusqu’à épuiser le mal lui-même.
Mais, pendant qu’elles poursuivront ainsi leur chemin,
Je verrai à ce que le “que ta Volonté soit faite sur la terre comme au Ciel” arrive à son complet accomplissement.
Je prépare l’ère du troisième Fiat dans laquelle mon Amour se manifestera d’une manière merveilleuse et complètement nouvelle.
Oh! oui! Je vais confondre l’homme par l’Amour!
Quant à toi, sois attentive.
 
Je te veux avec Moi pour préparer cette céleste et divine ère d’Amour. Nous y travaillerons la main dans la main.»
Ensuite, Il s’approcha de ma bouche et, pendant qu’Il y envoyait son souffle tout-puissant, j’ai senti qu’une nouvelle vie m’était infusée. Puis, Il disparut


Luisa Piccarreta

Fécondité inouïe de l’agir dans la divine Volonté

L’auteur expose succinctement les bienfaits de la vie dans la divine Volonté, afin que les lecteurs se sentent interpellés par la fécondité extraordinaire de ce nouveau mode d’existence enseigné par Jésus à Luisa Piccarreta.


Cycle de formation :

« La vie dans la Divine Volonté »

 

A l’aube de ce troisième millénaire Dieu fait le plus grand don jamais fait auparavant à l’humanité. Le fruit et l’accomplissement de toute l’œuvre de la rédemption : LA VIE DANS LA DIVINE VOLONTÉ ! Le « prodige des prodiges » dit Jésus. La Divine Volonté est donnée de nouveau à l’homme qui le désire, afin de régner en lui et le faire revenir « à l’ordre, au rang et au but pour lequel il a été créé ». Jésus nous ouvre le ciel à travers les écrits de Luisa Piccarreta et nous révèle enfin tous les secrets de Dieu (Jn 16,12), de la création, de la rédemption et de la sanctification. Une nouvelle relation commence avec Jésus pour chacun de nous si nous voulons vivre dans La DIVINE VOLONTÉ.

Nous vous proposons des après- midi de formation et partage. Ensemble nous ferons descendre son Règne et sa Volonté se fera sur la terre comme au ciel ! (Mt 6,10).

Le procès de béatification de Luisa est ouvert et ses écrits approuvés par l’Église. Son confesseur Saint Hannibal di Francia a été canonisé par Saint Jean Paul II

Père Dominique Duten


            LOUANGE et GLOIRE

Association Catholique pour l’évangélisation, ouvert à tous

Notre mission ~ nos actions :

  • Promouvoir l’annonce de l’Evangile.
  • Avancer dans la foi sous la conduite de l’Esprit-Saint, à travers la prière, la louange, l’adoration et les divers charismes.
  • Pratiquer l’accueil et le partage fraternel.
  • Organiser des manifestations à la gloire de Dieu.

 

Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie
et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez
en espérance par la puissance de l’Esprit Saint !
Rm15,13